La créatine en CrossFit®

1. Qu'est ce que la créatine ?

La créatine est un composé naturellement présent dans le corps humain, principalement stocké dans les muscles. Elle est dérivée des acides aminés arginine, glycine et méthionine. La fonction principale de la créatine est de soutenir la production d’adénosine triphosphate (ATP), la principale source d’énergie utilisée par les cellules musculaires lors d’activités intenses, comme celles rencontrées en CrossFit.

2. Son rôle dans l'énergie musculaire

Lorsque tu t’engages dans des séances d’entraînement intenses, les niveaux d’ATP diminuent rapidement. C’est là que la créatine entre en jeu en permettant la régénération rapide d’ATP, prolongeant ainsi la durée pendant laquelle tu vas pouvoir fournir un effort sous maximal. En d’autres termes, la créatine favorise la disponibilité rapide de l’énergie nécessaire pour maintenir tes performances.

3. Pourquoi prendre un supplément de Créatine ?

Amélioration de la Puissance et de sa Force

 

La créatine favorise la synthèse rapide d’ATP, permettant aux muscles de générer une force maximale pendant des périodes plus longues. Cela se traduit par une amélioration de la puissance et de la force, deux éléments cruciaux en CrossFit.

 

Augmentation de l’Endurance

 

En régénérant rapidement l’ATP, la créatine contribue à retarder la fatigue musculaire, augmentant ainsi l’endurance lors d’entraînements intensifs et de compétitions.

 

Accélération de la Récupération

 

La créatine peut également favoriser une récupération plus rapide entre les séries d’exercices, réduisant le risque de surmenage musculaire et de blessures.

 

Adaptation aux Entraînements à Haute Intensité

 

Les athlètes de CrossFit, qui s’engagent fréquemment dans des séances d’entraînement à haute intensité, peuvent bénéficier de la créatine pour soutenir leur performance constante au fil du temps.

4. Quelle est la dose requise ?

La posologie optimale de la créatine peut varier en fonction de divers facteurs tels que le poids corporel, le niveau d’entraînement, le métabolisme individuel et les objectifs spécifiques.

 

Cependant, plusieurs études et consensus dans la communauté sportive suggèrent des lignes directrices générales pour la prise de créatine.

 

La phase de chargement initiale, souvent d’une durée d’une semaine, implique une consommation plus élevée, généralement autour de 10 à 15 grammes par jour, répartis sur plusieurs doses. Cette phase vise à saturer les réserves de créatine musculaire.

 

Par la suite, la phase d’entretien implique une réduction significative de la dose quotidienne à environ 3 à 5 grammes par jour. Cette dose permet de maintenir des niveaux optimaux de créatine dans les muscles.

 

Bien que la phase de chargement puisse accélérer la saturation des réserves musculaires, de nombreuses personnes optent également pour une approche sans chargement en prenant directement la dose d’entretien, qui, bien que nécessitant plus de temps pour saturer les réserves, peut éviter des effets secondaires gastro-intestinaux chez certaines personnes.

 

Il est crucial de noter que la créatine est un complément sûr, mais il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de débuter un nouveau programme de supplémentation, en particulier si des problèmes de santé préexistants sont présents.

 

5. Les formes de créatine en vente

Plusieurs formes de créatine sont disponibles en tant que suppléments. Les plus courantes comprennent la créatine monohydrate, la créatine malate, la créatine éthyl ester, et d’autres variantes.

 

La créatine monohydrate demeure la forme la plus étudiée et la plus largement utilisée, offrant une efficacité éprouvée à un coût abordable. Les différences entre les formes de créatine résident souvent dans leur solubilité, leur stabilité et leur absorption, mais la plupart partagent un objectif commun : augmenter les niveaux de créatine intramusculaire pour améliorer les performances.

6. Mythes et réalités

La créatine est l’un des suppléments les plus étudiés et les plus sécuritaires, mais elle est souvent entourée de mythes et de préoccupations qui peuvent semer la confusion. Démystifions ensemble certains de ces mythes pour une compréhension plus claire.

 

Mythe : La créatine est un produit dopant.

 

Réalité : La créatine est un composé naturellement présent dans le corps et est considérée comme l’un des suppléments les plus étudiés et les plus sûrs. Son utilisation n’est pas interdite dans le sport, en respectant les règles antidopage.

 

Mythe : La créatine n’est utile que pour la force.

 

Réalité : Bien que la créatine soit bien connue pour améliorer la force musculaire, elle offre également des avantages significatifs pour les activités à haute intensité et les entraînements de type CrossFit. Elle favorise la récupération entre les séries et augmente l’endurance musculaire.

 

Mythe : La créatine provoque des crampes musculaires et des déshydratations.

 

Réalité : Les recherches scientifiques ne montrent aucune corrélation significative entre la créatine et les crampes musculaires ou la déshydratation. En réalité, la créatine peut aider à maintenir une hydratation cellulaire optimale.

7. Meilleurs moments pour la prise de créatine

Avant ou Après l’Entraînement :

 

La créatine peut être prise avant ou après l’entraînement, en fonction des préférences individuelles. Certains athlètes optent pour une prise pré-entraînement pour bénéficier d’une disponibilité immédiate d’énergie, tandis que d’autres la prennent après l’entraînement pour favoriser la récupération.

 

Combinaison avec une Source de Glucides :

 

Prendre la créatine avec une source de glucides peut améliorer son absorption par les muscles. Les glucides stimulent la libération d’insuline, favorisant ainsi le transport de la créatine vers les cellules musculaires.

8. Conseils pour maximiser son absorption

Hydratation Adéquate :

 

Maintenir une hydratation adéquate est essentiel lors de la prise de créatine, car cela favorise la solubilité du supplément et sa distribution optimale dans le corps.

 

Éviter la Caféine en Excès :

 

Une consommation excessive de caféine peut potentiellement réduire les effets de la créatine. Évitez de prendre de grandes quantités de caféine en même temps que la créatine pour optimiser son absorption.

 

Observation des Réponses Individuelles :

 

Chaque individu réagit différemment à la créatine. Il est recommandé de surveiller attentivement les réponses individuelles, y compris la force, l’endurance et la récupération, pour ajuster la posologie si nécessaire.

 

Consultation Médicale :

 

Avant de commencer tout programme de supplémentation, il est impératif de consulter un professionnel de la santé pour évaluer la compatibilité de la créatine avec la santé individuelle, en particulier chez ceux ayant des conditions médicales préexistantes.

Votre coach

Je propose à mes adhérents des solutions personnalisées et adaptées répondant à leurs problèmes.

Découvrir d'autres articles

Tous droits réservés 2018 - 2024

Paiement 100% sécurisé

Inscription newsletter

Tous droits réservés 2018 - 2024
Valentin GENEST

Recevoir gratuitement son programme

15 séances fonctionnelles avec peu de matériel.

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées, exploitées ou traitées. Je m’inscrit à la Newsletter.